skip to Main Content
picto-lait

AU CŒUR DU LAIT

Au-delà des solutions apportées par ses médicaments, MSD Santé Animale accompagne la filière lait dans les domaines techniques, de la médecine collective et du développement de nouveaux services. Ce partenariat se concrétise avec Au Cœur Du Lait par la mise à disposition et le partage d’une revue régulière des actualités économiques et techniques.

Cheptel Laitier : Plutôt Bien Maintenu, Avec Des Contrastes Régionaux

Cheptel laitier : plutôt bien maintenu, avec des contrastes régionaux

Le repli saisonnier du cheptel en mai a été plus marqué qu’en 2016 : au 1er juin, le cheptel national comptait ainsi 24 000 vaches de moins qu’en 2016 (-0,6%) contre 14 000 de moins au 1er mai. Confrontés à la sécheresse les éleveurs ont visiblement anticipé les réformes (+5%/2016) alors que moins de génisses sont entrées en production (-7%/2016). Les réformes laitières semblent toutefois s’être calmées en juin et le potentiel de production reste relativement préservé.

En mai, le cheptel a baissé davantage qu’en 2016 dans tous les bassins à l’exception de l’Auvergne Limousin qui a bénéficié de conditions de pousse de l’herbe plus favorables. Toutefois la dynamique globale du cheptel est très différente d’un bassin à l’autre. Ainsi, au 1er juin, le cheptel était en hausse de 0,8%/2016 dans le Grand Est et quasiment stable dans le Grand Ouest (+0,2%) et en Normandie (-0,2%) alors qu’il était en baisse de 0,9% en Auvergne-Limousin, 2,4% en Nord-Picardie, 3,3% en Charentes Poitou et 4,5% dans le Sud-Ouest.

cheptel-national-vaches-laitieres-juin-2017

PARTAGER CE CONTENU :
Back To Top