skip to Main Content
picto-lait

AU CŒUR DU LAIT

Au-delà des solutions apportées par ses médicaments, MSD Santé Animale accompagne la filière lait dans les domaines techniques, de la médecine collective et du développement de nouveaux services. Ce partenariat se concrétise Au Cœur Du Lait par la mise à disposition et le partage d’une revue régulière des actualités économiques et techniques.

Commerce Extérieur De La France : Dégradation Préoccupante

Commerce extérieur de la France : dégradation préoccupante

L’excédent commercial de la France en produits laitiers s’est nettement érodé (-11% /2017) à 3,1 milliards d’euros au cours des 9 premiers mois de 2018 selon les Douanes. D’un côté, la France a légèrement accru ses importations (+5% à 4,1 milliards d’euros) et de l’autre, elle a subi un fléchissement de ses expéditions (-3% à 7,2 milliards d’euros).

Les exportations de produits laitiers ont surtout subi une nette dépréciation des prix de vente (-5% /2017). Ce sont surtout les ventes d’ingrédients secs (26% des exportations totales) qui ont fléchi (-12%) du seul fait de la baisse des prix.

Les importations de fromages (28% de la valeur totale) ont progressé de 5% en valeur comme en volume. Les achats supplémentaires proviennent essentiellement des Pays-Bas, d’Italie et d’Allemagne. Les importations de beurre (20% des importations totales beurre anhydre compris) ont bondi de 19% du fait de la hausse concomitante des prix (+14%) et des volumes (+5%).

Le solde commercial s’est au final déprécié pour la plupart des produits laitiers. L’excédent commercial en fromages a cédé 3% à +1,0 milliard € sur 9 mois. Celui des laits infantiles a fléchi de 11% à 487 millions €, probablement suite à l’affaire Lactalis, et celui des ingrédients secs de -17% à +600 millions €. La France a d’autre part accru son déficit commercial en beurre (+34% à -450 millions) et en crème (+26% à -85 millions €).

PARTAGER CE CONTENU :
Back To Top