skip to Main Content
picto-lait

AU CŒUR DU LAIT

Au-delà des solutions apportées par ses médicaments, MSD Santé Animale accompagne la filière lait dans les domaines techniques, de la médecine collective et du développement de nouveaux services. Ce partenariat se concrétise avec Au Cœur Du Lait par la mise à disposition et le partage d’une revue régulière des actualités économiques et techniques.

Impact Du Type De Litière Des Box D’infirmerie (sable Vs Matelas) Sur Le Comportement De Couchage De Vaches Laitières Boiteuses

Impact du type de litière des box d’infirmerie (sable vs matelas) sur le comportement de couchage de vaches laitières boiteuses

Résumé Article “Effect of sand and rubber surface on the lying behavior of lame dairy cows in hospital pens.” Bak A.S., Herskin M.S., Jensen M.B. Journal of Dairy Science, 2016, (99) :2875-2883

L’objectif de cette étude menée au Danemark était de comparer le comportement de couchage de vaches laitières boiteuses selon la nature du couchage offert dans le box d’infirmerie: sable vs matelas en caoutchouc sans litière supplémentaire.

Dans ce but, les auteurs ont sélectionné 32 vaches boiteuses de la ferme expérimentale de l’université d’Aarhus. Les vaches y étaient logées en logettes sur matelas (caoutchouc de 35 mm d’épaisseur). La locomotion des vaches a été évaluée sur une grille en 5 points (Sprecher). Les vaches boiteuses étaient examinées en travail de pareur. Pour être incluse dans l’étude, une vache devait avoir une ouverture de la ligne blanche ou un ulcère de sole, aucune autre lésion du pied et être à plus de 14 jours post-partum. Au maximum 4 vaches par semaine étaient incluses.

Quarante-deux vaches ont ainsi été sélectionnées, mais 10 ont été exclues.

Les 4 box d’infirmerie ont été divisés en 2 : une partie avec 30 cm de sable et une autre avec un tapis caoutchouc de 24 mm d’épaisseur. Les animaux changeaient de type de sol après 24 heures. Puis les animaux boiteux avaient le loisir de choisir leur surface de couchage. Le comportement de couchage (durée, relevé, mouvements) était monitoré durant 18h. Une comparaison selon le type de sol a ensuite été menée.

Il en ressort les résultats principaux suivants :

  • Plusieurs variables du comportement de couchage étaient en faveur du sable vs tapis caoutchouc (tableau).
  • Il semble que les animaux avaient moins de difficulté pour réaliser leurs mouvements de couchage sur le sable et que cette surface leur semblait plus confortable.

Tableau : Moyennes des variables du comportement de couchage selon le type de sol du box d’infirmerie (n=32 vaches)

Moyennes des variables du comportement de couchage selon le type de sol du box d’infirmerie

En conclusion, il ressort, dans les conditions de cette étude, que le sable offrait aux animaux un confort meilleur à celui donné par des matelas caoutchouc (sans litière supplémentaire).

GP/FR/ORUM/0417/0045

PARTAGER CE CONTENU :
Back To Top