skip to Main Content
picto-lait

AU CŒUR DU LAIT

Au-delà des solutions apportées par ses médicaments, MSD Santé Animale accompagne la filière lait dans les domaines techniques, de la médecine collective et du développement de nouveaux services. Ce partenariat se concrétise avec Au Cœur Du Lait par la mise à disposition et le partage d’une revue régulière des actualités économiques et techniques.

Quelles Sont Les Pratiques D’élevage Associées à La Présence De S. Aureus Dans Le Lait De Tank Des Troupeaux Laitiers De L’Ohio ?

Quelles sont les pratiques d’élevage associées à la présence de S. aureus dans le lait de tank des troupeaux laitiers de l’Ohio ?

Résumé Article “Management practices associated with the presence of Staphylococcus aureus bulk tank milk from Ohio dairy herds.” Da Costa L.B., Rajala-Schultz P.J., Schuenemann G.M. Journal of Dairy Science, 2015, (99):1364-1373.

L’objectif de cette étude menée aux USA était d’étudier la prévalence de S. aureus dans le lait de tank de troupeaux laitiers de l’Etat de l’Ohio et d’identifier les pratiques d’élevage associées à un risque accru de présence de S. aureus dans ce même lait de tank.

Dans ce but, les auteurs ont envoyé à 780 éleveurs sélectionnés au hasard (sur les 2750 producteurs laitiers de l’état) un questionnaire concernant les pratiques d’élevage et plus particulièrement de traite. Dans ces mêmes élevages, 3 prélèvements de lait de tank ont été réalisés par l’équivalent du contrôle laitier. Les prélèvements ont ensuite été congelés puis la recherche de S. aureus a été pratiquée sur chacun des échantillons. Des modèles de régression multivariés ont été utilisées pour identifier les pratiques d’élevage associées significativement au risque de détecter S. aureus. En plus, les domaines pour lesquels les éleveurs auraient un intérêt en formation étaient demandés.

Il en ressort les résultats principaux suivants :

  • Au final, 384 éleveurs ont répondu (taux de réponse 49% ; parmi les répondants, 11% des éleveurs avaient plus de 200 vaches, 28% moins de 50 vaches)
  • Sur les 307 élevages pour lesquels les analyses de lait de tank étaient disponibles, la prévalence de détection de S. aureus a été de 48, 64 et 69% selon qu’on statuait sur un seul, deux ou trois prélèvement (au moins un positif)
  • Les pratiques d’élevage et caractéristiques associées significativement au risque de détecter S. aureus dans le lait de tank sont résumées ci-dessous :

Pratiques-elevages-caractéristiques-s-aureus-lait-tank

  • Parmi les sujets pour lesquels les éleveurs souhaiteraient de la formation, les thèmes les plus rapportés étaient : les mammites et les cellules, la nutrition, les boiteries et les problèmes de reproduction. Les éleveurs avec la plus grande fréquence de détection de S. aureus étaient ceux le moins intéressés par de la formation continue.

 

En conclusion, il ressort dans les conditions de cette étude que la prévalence de S. aureus au niveau des laits de tank dans l’Ohio est élevée (plus de 2/3 des élevages sont concernés si l’on intègre 3 analyses de lait de tank). L’élimination des premiers jets, la mise en oeuvre de pré et de post trempage ainsi que l’utilisation d’une lavette par vache étaient associées à une réduction significative de la probabilité de détecter S. aureus dans le lait de tank. Cette étude souligne encore une fois s’il en était encore besoin le rôle crucial des pratiques de traite sur la transmission de S. aureus.

GP FR/ORUM/0617/0077

PARTAGER CE CONTENU :
Back To Top