skip to Main Content
picto-lait

AU CŒUR DU LAIT

Au-delà des solutions apportées par ses médicaments, MSD Santé Animale accompagne la filière lait dans les domaines techniques, de la médecine collective et du développement de nouveaux services. Ce partenariat se concrétise Au Cœur Du Lait par la mise à disposition et le partage d’une revue régulière des actualités économiques et techniques.

Quelles Sont Les Préférences Des Vaches Lors Du Couchage Près Du Vêlage?

Quelles sont les préférences des vaches lors du couchage près du vêlage?

Résumé Article “Flooring preferences of dairy cows at calving.”
Campler M., Munskgaard L., Jensen M.B., Weary D.M., von Keyserlingk M.A.G.
Journal of Dairy Science, 2014, (97) :892-896.

L’objectif de cette étude menée au Canada était de décrire les préférences en matière de type de surface de couchage de vaches autour de la période du vêlage, afin de maximiser le confort et le bien-être de celles-ci dans une période stressante.

Dans ce but, les auteurs ont sélectionné 17 vaches Prim’holstein. Dans les 2 jours précédant la date suspectée du vêlage, les animaux ont été placés dans un box individuel qui offrait trois surfaces de couchages possibles (2.7 x 3.7m) aux animaux: tapis caoutchouc (avec revêtement en impression type cailloux), sable (10 cm) ou béton, chaque surface étant recouverte d’une couche épaisse de paille (de l’ordre de 15 cm). Ces possibilités étaient réparties aléatoirement.

Deux périodes distinctes ont été étudiées: de 24 à 29 heures avant vêlage et dans les 5 heures précédant le vêlage. L’activité des animaux a été monitorée, notamment le lieu de vêlage, les temps de couchage et les périodes de couchage ainsi que les mouvements de relevé. Avant l’expérimentation, les vaches étaient en bâtiment avec litière sable. Durant l’étude, les boxs étaient nettoyés deux fois par jour.

Il en ressort les résultats principaux suivants :

  • Sur les 17 vaches, 10 ont vêlé sur le sable (différence significative), 6 sur le béton, et une sur le tapis caoutchouc. Cette préférence pour le sable n’avait pas été trouvée par les études antérieures s’intéressant au couchage en lactation. Le recouvrement par une épaisse couche de paille n’a donc pas eu d’effet. L’expérience passée des vaches notamment avec le sable pourrait expliquer en partie cette préférence mais pas totalement car le béton était préféré au caoutchouc sans qu’elles le connaissant d’avant.
  • Avant vêlage, aucune différence de périodes de couchage n’était observé entre sols au contraire de l’approche du vêlage où la préférence pour le sable devenait marquée.
  • Aucune préférence de latéralisation n’a été notée (milieu, droite, gauche)
  • Les vaches ont passé plus de temps couché sur les surfaces en sable et en béton. Lorsque les vaches ont vêlé sur le sable, elles ont passé plus de temps couché sur le sable.

En conclusion, il ressort, dans les conditions de cette étude, que les tapis en caoutchouc étaient la surface la moins appréciée/utilisée par les vaches autour du vêlage, y compris avec de la paille. Le sable était la surface que semblait préférer les vaches.

GP FR/ORUM/0317/0032

PARTAGER CE CONTENU :
Back To Top