skip to Main Content
picto-lait

AU CŒUR DU LAIT

Au-delà des solutions apportées par ses médicaments, MSD Santé Animale accompagne la filière lait dans les domaines techniques, de la médecine collective et du développement de nouveaux services. Ce partenariat se concrétise Au Cœur Du Lait par la mise à disposition et le partage d’une revue régulière des actualités économiques et techniques.

Résumé De L’article “Measuring The Growth Rate Of UK Dairy Heifers To Improve Future Productivity”

Résumé de l’article “Measuring the growth rate of UK dairy heifers to improve future productivity”

Quel est l’intérêt de piloter la croissance des génisses pour maximiser la productivité ultérieure ?

L’objectif de cette étude menée aux Royaume-Uni était d’évaluer l’intérêt d’un système de monitoring du suivi de la croissance des génisses (de la naissance au premier vêlage), afin notamment de pouvoir communiquer efficacement vers les éleveurs, sur la thématique « lien croissance-productivité ». Dans ce but, les auteurs ont travaillé sur les données issues de 20 fermes sélectionnées sans critères a priori, dans une même clientèle. Le système de pesée des animaux était une cage mobile (Tru-test) pour 17 fermes, et un système propre à l’éleveur pour les 3 dernières. La fiabilité des systèmes était vérifiée régulièrement en pesant l’éleveur, dont le poids était connu par ailleurs. Les données de croissance ont ainsi pu être décrites en lien notamment avec celles de mise à la reproduction. Plusieurs périodes de croissance ont été ciblées : 0-7j, 42-78j, 31-180 j et 300-539j. Un poids cible pour insémination a été fixé à 374kg (percentile 75, à 420j). La probabilité pour chaque génisse d’atteindre ce poids à 420 jours a été calculée, notamment au regard de sa croissance dans le jeune âge. Des analyses similaires ont été menées sur des poids attendus à 60j, 180j et 300j.

Il en ressort les résultats principaux suivants :

– Le poids moyen de naissance (n=348) était de 40.0 kg +/- 4.8 [24-55]. Le poids à la naissance n’affectait pas le GMQ sur la période 42-78 jours mais présentait une corrélation positive et significative avec le poids à 180 et 300 jours.

– Aucun gain de poids n’était noté avant J8.

– De 8 à 30j, le GMQ était en moyenne de 0.12 kg/jour.

– Les GMQ moyens par période sont résumés ci-dessous :
2016-09 ACDL Scientifique 3-1
– Sans surprise, la probabilité d’atteindre au moins 374 kg à 420 jours était d’autant plus forte que la croissance sur la période 31-180j était élevée (tableau ci-dessous) : augmentation de la probabilité d’un facteur 2,2 pour chaque 100 grammes/j supplémentaires sur la période 31-180 jours.
2016-09 ACDL Scientifique 3-2
En conclusion, il ressort dans les conditions de cette étude que la croissance des génisses a un impact majeur sur la productivité, via l’âge à la mise à la reproduction. Pouvoir piloter la croissance des génisses devrait ainsi permettre aux éleveurs d’obtenir les objectifs de croissance adéquats et améliorer la productivité et la performance du troupeau adulte.

FR/ORUM/0816/0079

PARTAGER CE CONTENU :
Back To Top