skip to Main Content
picto-lait

AU CŒUR DU LAIT

Au-delà des solutions apportées par ses médicaments, MSD Santé Animale accompagne la filière lait dans les domaines techniques, de la médecine collective et du développement de nouveaux services. Ce partenariat se concrétise avec Au Cœur Du Lait par la mise à disposition et le partage d’une revue régulière des actualités économiques et techniques.

Quel est le rôle de la molécule d’adhésion de Streptococcus uberis dans la pathogénie des mammites à Str. uberis ?

L’objectif de cette étude menée aux Etats-Unis était d’évaluer le rôle d’une molécule d’adhésion nouvellement décrite  chez  Streptoccocus uberis – SUAM (Streptoccocus uberis Adhesion Molecule) dans la pathogénie des mammites à Str. uberis. Cette molécule est décrite pour avoir une affinité pour la lactoferrine et un rôle central dans l’internalisation dans le parenchyme mammaire.

Dans ce but, les auteurs ont comparé les résultats de deux reproductions expérimentales d’infection mammaire, une menée à partir d’une souche sauvage de Streptococcus uberis (UT 888) et une autre avec la souche UT 888, cette fois-ci délétée pour cette molécule (à partir d’une mutation génétique). Treize vaches en 2ème ou 3ème lactation, indemnes de toute infection mammaire, ayant une concentration en cellules somatiques (CCS) inférieure à 200 000 cellules/mL ont été réparties en 2 lots de façon randomisée (7 « contrôles », 6 « cas »). Pour chaque vache, un quartier sain a été infusé, soit avec la souche sauvage « complète » UT 888 (« contrôles »), soit avec cette souche délétée vis-à-vis du SUAM (« cas »). Par la suite, des prélèvements de lait ont été collectés quotidiennement durant 7 jours puis à 14 jours, pour bactériologie et mesure des CCS. Des examens cliniques de chaque vache, de sa mamelle et du lait étaient également réalisés.

Il en ressort les résultats principaux suivants :
– 67% des quartiers inoculés avec la souche sauvage « complète » ont développé des signes cliniques mais seulement 28% des quartiers inoculés avec la souche délétée. La virulence de la souche délétée est ainsi confirmée moindre.
– Le score de quartier ainsi que le score attribué au lait étaient significativement plus faibles dans le groupe inoculé avec la souche délétée. Ces scores ont été rapidement plus élevés et de façon plus durable dans le groupe inoculé avec la souche sauvage « complète ».
– De même,  les dénombrements réalisés lors des examens bactériologiques ont été plus élevés dans le groupe inoculé avec la souche sauvage « complète ». L’ensemble des résultats bactériologiques ont été négatifs dans le groupe inoculé avec la souche délétée de la molécule d’adhésion.
– Les CCS  étaient plus faibles dans le groupe inoculé avec la souche délétée (de l’ordre de 200 000 cellules/mL).

En conclusion, il ressort dans les conditions de cette étude que le rôle de la molécule d’adhésion de Streptococcus uberis est central dans l’installation des infections intra-mammaires à Str. uberis.

Référence:

Résumé Article “Role of Streptococcus uberis adhesion molecule in the pathogenesis of Streptococcus uberis mastitis.”

Almeida R.A., Dego O.K., Headrick S.I., Lewis M.J., Oliver S.P.

Veterinary Microbiology, 2015, (179): 332-335.

PARTAGER CE CONTENU :
Back To Top