skip to Main Content
picto-lait

AU CŒUR DU LAIT

Au-delà des solutions apportées par ses médicaments, MSD Santé Animale accompagne la filière lait dans les domaines techniques, de la médecine collective et du développement de nouveaux services. Ce partenariat se concrétise avec Au Cœur Du Lait par la mise à disposition et le partage d’une revue régulière des actualités économiques et techniques.

Adoption Et Qualité De Mise En Oeuvre Des Pratiques De Préparation De La Mamelle Chez Les éleveurs Laitiers De L’Ontario

Adoption et qualité de mise en oeuvre des pratiques de préparation de la mamelle chez les éleveurs laitiers de l’Ontario

L’objectif de cette étude menée au Canada était d’investiguer chez les éleveurs laitiers de l’Ontario la fréquence de mise en oeuvre des différentes pratiques de préparation des trayons et leur maintien dans le temps.

Dans ce but, les auteurs ont visité 50 éleveurs laitiers de l’Ontario, 2 fois à un mois d’intervalle, lors de la traite. Le détail des pratiques de préparation de la mamelle (temps de préparation, pré trempage, élimination des premiers jets) a été noté durant les 2 visites. La part de variation de mise en oeuvre des pratiques (entre fermes et intra-ferme entre 2 visites) attribuable à différents facteurs (visite, vache, ferme, trayeur) a été estimée. Lors de chaque visite, le temps alloué aux différentes étapes de préparation de la mamelle et des trayons était minuté précisément pour 10 à 15 vaches, notamment le temps de contact du désinfectant de pré-trempage et le temps entre le début des opérations de préparation de la mamelle et le branchement des manchons.

Il en ressort les résultats principaux suivants :

  • Les troupeaux avaient en moyenne 76 vaches (minimum : 27 ; maximum : 340) et une concentration cellulaire de tank mensuelle moyenne de 252 000 cell/mL (minimum : 95 000 ; maximum : 562 000).
  • 24 élevages étaient équipés de salle de traite (en moyenne : 13 postes en salle de traite avec un trayeur) et 26 fonctionnaient avec traite à l’attache (en moyenne : 5 postes avec 2 trayeurs).
  • 82% des éleveurs faisaient un pré-trempage.
  • Le temps de contact du désinfectant de pré-trempage était en moyenne de 69 secondes, mais avec une variabilité forte (1er quartile : 7s ; 3ème quartile : 95s)
  • 48% des éleveurs faisaient l’examen des premiers jets.
  • 88% des éleveurs séchaient les trayons après nettoyage.
  • Le temps total de préparation de la mamelle était en moyenne de 123 secondes (1er quartile : 65s ; 3ème quartile : 156s)
  • 80% des éleveurs utilisaient un décrochage automatique.
  • 100% des éleveurs faisaient un post-trempage.

Les parts de variation les plus fortes étaient inter-troupeaux (47%) et inter-vaches intra-ferme (44%). Ainsi, un même trayeur ne préparait pas en moyenne avec la même durée toutes les vaches lors d’une même traite. Très peu de variations entre trayeurs d’une même ferme ou entre visites pour un même trayeur ont été notées (9% des variations totales).

La probabilité que le temps de contact du pré-trempage soir adéquat était plus élevé (i) dans les élevages en salle de traite vs traite à l’attache et (ii) dans les élevages où il y avait plus de 16 postes de traite pour 100 vaches vs moins de 10.
Le temps de préparation (première action sur le trayon – branchement) était d’autant plus élevé que le temps de contact du désinfectant lors de la phase de pré-trempage était élevé et que le trayeur était seul.

En conclusion

Il ressort dans les conditions de cette étude que la majorité des éleveurs laitiers de l’Ontario appliquent les bonnes procédures de préparation de la mamelle, ce qui ne signifie pas pour autant que le temps alloué à tous les animaux soit constant. A l’échelle de la ferme et du trayeur, les pratiques étaient assez constantes dans le temps. Les freins et leviers pour une meilleure application des bonnes procédures de préparation de la mamelle et surtout obtenir qu’elle soit plus homogène entre vaches d’un même élevage doivent faire l’objet d’études complémentaires.

Résumé Article “Adoption and consistency of application of premilking preparation in Ontario dairy herds”
Belage E., Dufour S., Shock D.A., Jones-Bitton A., Kelton D.F.
Journal of Dairy Science, 2017, (100) : 3902-3911

GP FR/ORUM/0218/0028

PARTAGER CE CONTENU :
Back To Top