Au cœur du lait

diarrhee-veau

Associations entre cryptosporidies et autres agents pathogènes dans les diarrhées du veau

Les agents pathogènes les plus fréquents à travers le monde, responsables de diarrhées des veaux nouveau-nés sont Cryptosporidium spp. (Crypto), le rotavirus bovin (BRV), le coronavirus bovin (BCoV) et Escherichia coli F5 (K99) entérotoxinogène (ETEC). Ces agents pathogènes entériques se manifestent fréquemment sous forme d’infections concomitantes chez les veaux, ceux-ci étant les plus sensibles aux … Lire la suite

Lire la suite about Associations entre cryptosporidies et autres agents pathogènes dans les diarrhées du veau

marge_laitiere

Marge laitière : avantage aux produits

L’indice IPAMPA poursuit son augmentation sur avril 2022, tiré particulièrement par le prix des engrais. Pour autant la marge laitière MILC parvient à s’améliorer malgré le niveau très élevé des charges ; elle atteint 111€ les 1000 litres, soit +26€ sur 1 an et +10€ sur 1 mois (+13€ effet prix du lait, +3€ effet cours de la viande, -6€ hausse des charges). La MILC devrait encore s’améliorer en mai 2022.

Lire la suite about Marge laitière : avantage aux produits

vache-abreuvoir-soif

Absence de soif : un abreuvement suffisant chez les vaches laitières ? 

La consommation en eau des vaches laitières est largement déterminée par la production laitière : ainsi, les vaches laitières hautes productrices (VLHP) peuvent boire jusqu’à 100 litres d’eau par jour. La matière sèche, les teneurs en protéines brutes et en sel des aliments, ainsi que la température ambiante, ont des effets importants sur la consommation d’eau des vaches laitières.

Lire la suite about Absence de soif : un abreuvement suffisant chez les vaches laitières ? 

robot_traite_agents_pathogenes

Dynamique de transmission d’agents pathogènes mammaires en robot de traite

Staphylococcus aureus et Streptococcus agalactiae sont des bactéries pathogènes responsables de mammites chez la vache laitière. Leur mode de transmission est de type contagieux, à savoir principalement entre les vaches par l’intermédiaire notamment de la machine à traire. Contrôler la mammite « contagieuse » dans les élevages laitiers passe principalement par une réduction du taux de transmission ou une diminution de la durée des infections intramammaires (IMI), ou bien les deux. Ces paramètres peuvent différer dans les troupeaux laitiers avec un système de traite automatique (AMS) par rapport à ceux qui utilisent un système de traite conventionnel (CMS).

Lire la suite about Dynamique de transmission d’agents pathogènes mammaires en robot de traite