Collecte européenne : Le reflux s’accentue

Amorcé en mai depuis le pic de production, le reflux de la collecte européenne s’est accentué au fil des mois. Elle a ainsi décroché de 3,5% /2015 en septembre, après une baisse de 1,1% et 1,3% en juillet et août ; soit une baisse de 2% d’un été à l’autre.

La production laitière sera encore ralentie au 4ème trimestre, en baisse de 3 à 4% selon nos estimations, si tous les éleveurs inscrits au dispositif de réduction de la production laitière respectent leurs engagements. Auquel cas, la production européenne égalerait en 2016 son niveau 2015.

Presque tous les pays européens, France et Royaume-Uni en tête, enregistrent des reflux de production qui contribuent au redressement des marchés des produits laitiers et par voie de conséquence à la remontée du prix du lait. Seuls les Pays-Bas affichaient encore une hausse significative de leur production en septembre.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser