Collecte française : rebond cet automne

La collecte laitière française a finalement rebondi davantage qu’estimé jusqu’alors cet automne. A la faveur d’une arrière-saison très favorable, notamment dans l’Ouest, elle a progressé de 3% /2014 en septembre et octobre. D’après nos estimations (et le sondage mensuel de FranceAgrimer), le dynamisme se serait un peu émoussé en novembre, mais la collecte serait tout de même en hausse de 1,5 à 2% /2014.

En cumul sur 11 mois, la collecte française dépasse tout juste son niveau de 2014 alors qu’elle affiche une progression de plus de 2% à l’échelle de l’UE grâce à des hausses de 12% en Irlande, 6% aux Pays-Bas et en Belgique, 3% au Danemark, 2% au Royaume-Uni et en Espagne et 1,5% en Allemagne.

La décapitalisation laitière, en œuvre depuis le printemps dernier, parait stoppée. A 3,704 millions de têtes au 1er décembre, le cheptel national comptait 43 000 vaches laitières de moins qu’en 2014 (-1,1%) contre -48 000 au 1er octobre. Les réformes sont plus abondantes qu’en 2014 (+4% en novembre) mais les éleveurs laitiers disposent d’effectifs étoffés de génisses. De plus on enregistre 4% d’entrées en production supplémentaires en novembre (vêlages de primipares).

Ces articles pourraient aussi vous intéresser