Commerce extérieur : chute de l’excédent commercial

Les exportations françaises de produits laitiers se sont redressées début 2018 : +4% /2017 en équivalent lait sur 2 mois. La filière a exporté davantage de beurre (+7%/2017) et surtout d’ingrédients secs (poudre maigre, poudre de lactosérum et caséines, +12%) mais ces derniers ont été moins bien valorisés que l’an dernier (-17 à -23% /2017) compte tenu de la chute des cours des protéines. Par ailleurs, elle a exporté moins de fromages (-2%), principales sources de recettes laitières. Au total, la valeur des exportations laitières a reculé de 1%/2017.

En parallèle, les importations de beurre et de fromages (notamment emmental) ont bondi de respectivement 27% et 11% /2017. Ramenées en équivalent lait, les importations totales de produits laitiers ont progressé de 8% et bondi de 14% en valeur.

La balance commerciale laitière s’est ainsi fortement dégradée sur les 2 premiers mois de 2018 :           -16% /2017 à 462 millions €, via une forte accentuation du déficit chronique en matières grasses (+48% /2017 à -112 millions €) et un recul de l’excédent sur les fromages (-6%/2017 à 237 millions €), les ingrédients secs (-4% à 141 millions €) et les laits infantiles (-28% à 87 millions €).

Ces articles pourraient aussi vous intéresser