Sur les 16 premières semaines de 2018, le chiffre d’affaires des produits laitiers en grande distribution (GMS) a progressé de 3% /2017. Mais les ménages français ont acheté de moindres quantités (-2% /2017) compte tenu de la revalorisation des produits.

La hausse des prix (+7% /2017) n’a pas pénalisé les achats de crème qui se redressent depuis fin 2017 : +1,5% /2017 en volume et 8% en valeur début 2018. En revanche, les achats de beurre  demeurent en baisse de 2,5% début 2018, le prix ayant bondi de 18%. Au total, le chiffre d’affaires du rayon a progressé de 15% témoignant de l’affection des français pour les matières grasses laitières.

Les achats de fromages en libre-service ont poursuivi leur hausse tendancielle (+1% /2017) tirés notamment par les bonnes performances des pâtes pressées non cuites (+5%) et des fromages fondus (+2%). Le chiffre d’affaires du rayon a augmenté de 4% début 2018.

En revanche, les achats d’ultra-frais sont toujours à la peine :-1,5% /2017 en valeur et -3% en volume. Les français boudent les yaourts, les fromages frais et les desserts lactés. Les achats de laits liquides sont également déprimés : à peine haussier en valeur, ils affichent un repli de 3% en volume.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser