Actualités économiques

Des effectifs et une collecte qui continuent de s’éroder  

La collecte française d’avril 2022 est en retrait de 2.0 % vs avril 2021, affichant ainsi un 8ème mois consécutif à la baisse. La même tendance à -2 % est annoncée pour mai 2022 (mais en comparaison à un mois de mai 2021 qui avait été élevé). Les relevés de collecte FranceAgrimer montrent la poursuite de la tendance baissière sur juin 2022 : entre -1,1 % et -2.5 % sur les semaines 22 à 25, avec l’exception notable de trois régions, Pays de la Loire, Val de Loire et Est, à évolution positive tout au long du mois.

La tendance à la baisse du cheptel laitier s’atténue mais l’évolution reste baissière à -1,4 % au 1er mai 2022. Les projections sont pessimistes, en lien avec le retour à la normale des abattages, les entrées moindres de génisses à venir,  ainsi que la sécheresse qui enchérit le coût de l’alimentation.

collecte_laitiere_graphique

GP-FR-NON-220700049