Actualités scientifiques

Dynamique de transmission d’agents pathogènes mammaires en robot de traite

robot-traite-agents-pathogènes

Staphylococcus aureus et Streptococcus agalactiae sont des bactéries pathogènes responsables de mammites chez la vache laitière. Leur mode de transmission est de type contagieux, à savoir principalement entre les vaches par l’intermédiaire notamment de la machine à traire. Contrôler la mammite « contagieuse » dans les élevages laitiers passe principalement par une réduction du taux de transmission ou une diminution de la durée des infections intramammaires (IMI), ou bien les deux. Ces paramètres peuvent différer dans les troupeaux laitiers avec un système de traite automatique (AMS) par rapport à ceux qui utilisent un système de traite conventionnel (CMS).

Le but de cette étude longitudinale conduite par des scientifiques hollandais était d’estimer le taux de transmission, la durée de l’IMI et le nombre de reproduction de base (R0 : nombre moyen attendu de cas directement générés par un cas dans une population où tous les individus sont sensibles à l’infection) de Staphylococcus aureus et Streptococcus agalactiae dans un élevage laitier néerlandais utilisant un AMS puis de comparer ceux-ci aux résultats antérieurs obtenus dans des troupeaux avec traite conventionnelle.

Cette étude longitudinale, menée sur une durée de 6 mois, a concerné 60 vaches laitières de parité 2 à 8, conduites avec un robot de traite Lely, incluses dans l’essai à un stade moyen de 138 jours de lactation, prélevées toutes les 2 semaines au niveau « quartier » pour une analyse bactériologique (gélose puis MALDI-TOF puis séquençage pour les isolats de S. aureus).

Les principaux résultats sont les suivants :

  • En utilisant trois définitions différentes de l’IMI (en fonction de l’infectiosité ou non d’un épisode infectieux transitoire ou non chronique), les auteurs ont estimé le taux de transmission pour Staphylococcus aureus entre 0,002 à 0,019 par quartier et par jour, et pour Streptococcus agalactiae de 0,007 à 0,019 par quartier et par jour.
  • La durée médiane de l’IMI chronique a été évaluée à 95 jours pour Staphylococcus aureus et à 86 jours pour Streptococcus agalactiae.
  • Le ratio R0 est estimé entre 0,16 et 0,34 pour Staphylococcus aureus et entre 0,64 et 0,68 pour Streptococcus agalactiae. Avec ces valeurs inférieures à 1, on peut conclure que la transmission des deux bactéries pathogènes de vache à vache est clairement limitée dans cet élevage en essai.
  • Le taux de transmission estimé de Staphylococcus aureus dans ce troupeau équipé d’un AMS s’est avéré comparable à celui décrit pour les élevages dotés de CMS, tandis que pour Streptococcus agalactiae il était légèrement plus élevé que dans les troupeaux avec CMS.
  • La durée d’infection par Staphylococcus aureus était en ligne avec celle provenant de résultats publiés dans des élevages avec CMS, tandis que la durée d’infection par Streptococcus agalactiae était inférieure à celle qui a été évaluée dans les troupeaux à CMS.
  • La valeur du ratio R0 pour ces deux agents pathogènes s’est avéré inférieur aux valeurs publiées pour les troupeaux avec CMS.

En conclusion, cette étude réalisée dans un élevage laitier équipé d’un robot de traite suggère que le taux de transmission des bactéries pathogènes Staphylococcus aureus et Streptococcus agalactiae dans ce troupeau était comparable à ce qui a été rapporté par ailleurs pour des élevages laitiers performants en traite conventionnelle, ayant un faible taux de transmission de ces agents responsables d’infections intramammaires contagieuses.


Résumé Publication “Transmission dynamics of Staphylococcus aureus and Streptococcus agalactiae in a Dutch dairy herd using an automatic milking system.”

Deng Z, Koop G, Hogeveen H, Fischer EAJ, van den Borne BHP, van der Tol R, Lam TJGM.

Preventive Veterinary Medicine, 2021, 192: 105384. https://doi.org/10.1016/j.prevetmed.2021.105384.

GP-FR-NON-220600017