Actualités scientifiques

Évaluation des facteurs de risque de troubles respiratoires chez les veaux laitiers non sevrés

Les infections respiratoires constituent une entité pathologique majeure des veaux laitiers pré-sevrés. En 2010, le complexe infectieux respiratoire a été signalé comme la cause de 22,5 % des mortalités avant le sevrage chez les génisses laitières aux USA ; c’était la deuxième cause de mortalité après les troubles digestifs. De plus, les troubles respiratoires ont un effet important sur la santé et le bien-être des veaux ; leur impact économique sur l’industrie laitière est considérable en raison d’une productivité réduite, de coûts de traitement estimés à 42 $ / cas (USA) et de la mortalité.

Mother cow and newborn calf hug each other in green dutch pasture

L’objectif de cette étude conçue par des universitaires américains (Californie) était d’élaborer un outil didactique d’évaluation du risque de pathologie respiratoire (BRD = Bovine Respiratory Disease) chez les veaux laitiers avant sevrage. Les différentes composantes de cet outil étaient : (1) un questionnaire d’évaluation des facteurs de risques de BRD ; (2) un système de notation permettant d’estimer la prévalence de BRD pour une comparaison avant et après mise en place des mesures ; (3) un plan de contrôle et de prévention de BRD en élevage. À partir des informations collectées dans les élevages (différentes races avec une prédominance de la race Holstein), des corrélations ont été recherchées entre les pratiques d’élevage et la prévalence de BRD (nombre de cas de BRD enregistrés sur la population considérée) chez les veaux laitiers (100 élevages) ou l’incidence de BRD (nombre de nouveaux cas de BRD apparus durant la période de temps donnée) chez ces mêmes animaux (5 élevages).

Résultats de l’étude :

La recherche de facteurs de risques significatifs (avec détermination des « Odds Ratios » = OR) a donné les enseignements suivants:

  • Profil général de l’élevage : les élevages de moins de 250 vaches sont plus à risque (OR = 2,78) que les élevages de plus de 1.000 laitières ; la période automnale (octobre-décembre) est plus à risque que le printemps (OR = 7,04).
  • Boxes de maternité : les facteurs de risque suivants ont été identifiés : vêlages groupés sur ≥ 95 % des vaches, avec changement de litière moins de 5 fois par mois ; litière sale dans le box ; < 95 % des veaux séparés de leurs mères 1 heure après vêlage ; vêlage en pâture.
  • Gestion du colostrum : ont été retenus comme facteurs de risque significatifs : distribution d’un colostroremplaceur en complément du colostrum (OR = 1,55) ; pas de thermisation du colostrum (OR = 2,37).
  • Alimentation lactée : parmi les facteurs de risque significatifs, on peut retenir : > 90 % de lactoremplaceur (OR = 1,77) ; pas de pasteurisation du lait (OR = 10,17) ; ≤ 3,8 litres de lait par jour entre 21 jours d’âge et 7 jours avant sevrage (OR = 15,09 veaux de race Holstein) ; 1 à 2 repas de lait par jour versus 3 ou plus repas quotidiens (OR = 1,89).
  • Vaccinations : absence de vaccination respiratoire injectable des veaux (OR = 1,21) et des mères (1,18-3,07) avec un vaccin vivant atténué ou inactivé.
  • Logement : de nombreux facteurs de risque ressortent de l’étude dont l’élevage des veaux en groupe (OR = 2,47), l’existence de contacts entre veaux de plus de 75 jours (OR = 9,48), les cases à veau en métal (OR = 11,19) et avec sol en plastique (OR = 17,36), absence de sol pavé ou avec graviers autour des cases de veaux (OR = 1,36), présence permanente de poussière dans l’élevage (OR = 1,97), absence de procédé de « flushing » (eau fraiche) pour l’évacuation des déjections sous les cases de veaux.

En conclusion

L’étude américaine souligne l’intérêt d’un outil permettant d’identifier les facteurs de risque des pathologies respiratoires chez les veaux laitiers avant sevrage, ceci sur la base de six domaines d’analyse différents : profil d’élevage, conduite des boxes de maternité, gestion du colostrum, alimentation lactée, vaccinations et logement des veaux. Cette approche permet, en complément de l’estimation de la prévalence de ces infections, de mettre en place un plan de contrôle des troubles respiratoires en élevage laitier.

Résumé Publication “A novel risk assessment tool for bovine respiratory disease in preweaned dairy calves.”
Maier GU, Love WJ, Karle BM, Dubrovsky SA, Williams DR, Champagne JD, Anderson RJ et al
Journal of Dairy Science, 2020, 103: 9301–9317

GP-FR-NON-211000011