skip to Main Content
picto-lait

AU CŒUR DU LAIT

Au-delà des solutions apportées par ses médicaments, MSD Santé Animale accompagne la filière lait dans les domaines techniques, de la médecine collective et du développement de nouveaux services. Ce partenariat se concrétise avec Au Cœur Du Lait par la mise à disposition et le partage d’une revue régulière des actualités économiques et techniques.

Incidence, Facteurs De Risques Et Effets De La Récurrence De Mammite Clinique Chez Les Vaches Laitières

Incidence, facteurs de risques et effets de la récurrence de mammite clinique chez les vaches laitières

La publication traite du caractère récurrent de la mammite clinique de la vache laitière. Une forte proportion de vaches ayant une mammite clinique en lactation peuvent avoir des épisodes supplémentaires de mammite durant la même lactation. Indépendamment du germe impliqué, des vaches déjà atteintes par une mammite clinique sont plus sujettes au développement d’une nouvelle infection ; la récurrence d’une mammite clinique peut aussi être causée par une infection mammaire persistante.

La présente revue bibliographique a pour objectif de répondre aux 3 questions suivantes :

  1. Quel est le risque de récidive d’une mammite clinique sur une lactation donnée de vache laitière ?
  2. Quels sont les effets d’une mammite clinique récurrente chez la vache laitière ?
  3. Quels sont les facteurs de risques qui influencent la récurrence d’une mammite clinique chez les vaches laitière ?

 

Suite à une sélection de publications scientifiques provenant de bases de données et diffusées après 1989, un total de 57 manuscrits publiés a été retenu pour la méta-analyse finale.

Les principaux enseignements de cette analyse bibliographique sont les suivants :

  • Risque de récidive d’une mammite clinique: l’évaluation dépend de la définition de la récurrence en terme de délai entre les 2 infections mammaires. Si l’on considère un délai de 5 jours ou plus d’une nouvelle mammite clinique par rapport à une première infection, il n’y a pas de différence significative en termes de « susceptibilité » entre vaches infectées et saines ; par contre pour un délai court (24 heures entre les 2 épisodes ; NDLR : en pratique, il n’est pas aisé de distinguer 2 épisodes séparés de 24 heures …), est observé un risque significatif multiplié par 1.54 pour les vaches infectées.
  • Effets d’une mammite clinique récurrente : les effets les plus significatifs observés à travers cette revue concernent la réduction de production laitière suivant cette récurrence (équivalente à celle observée pour la première mammite clinique), le risque accru de réforme et de mortalité (risque supérieur à celui constaté lors du premier cas de mammite clinique). Pas d’effets par contre observés sur la quantité de lait écartée et la composition du lait.
  • Facteurs de risques de la mammite clinique récurrente : les facteurs les plus importants sont la parité (risque plus élevée chez les vaches plus âgées), une forte production laitière, l’espèce bactérienne impliquée lors de la première infection (sans tendance claire sur les espèces bactériennes à risques supérieurs de récurrence : Gram + ou Gram – ?), la guérison bactériologique ou non du cas de mammite précédent (évidemment moins de risques s’il y a eu guérison de la mammite antérieure). La stratégie de traitement lors de l’épisode infectieux précédent semble également influer ; par contre, ni le stade lactation ni la sévérité de la mammite antérieure ne semblent être des facteurs de risques significatifs de la récurrence.

 

En conclusion

Les enseignements de cette méta-analyse suggèrent que le niveau de risque de récurrence d’une mammite clinique n’est ni augmenté, ni réduit, mais plutôt « maintenu ». Autant la définition d’une mammite clinique que celle de la récurrence (en terme notamment de délai entre les 2 épisodes) divergent selon les auteurs.

Ceci dit, l’analyse a mis en avant des facteurs de risques prépondérants de la récurrence (parité élevée, niveau de production laitière élevé, espèce bactérienne impliquée dans l’épisode infectieux initial, non guérison bactériologique de la mammite précédente) ainsi que les effets de ces mammites qui « récidivent » (nouvelle infection ou infection persistante).

 

Résumé Publication “Incidence, risk factors, and effects of clinical mastitis recurrence in dairy cows.”

Jamali H., Barkema H., Jacques M., Lavallée-Bourget E., Malouin F., Saini V., Stryhn H., Dufour S.

Journal of Dairy Science. 2017. 101 : 4729-4746.

R-GP-FR-NON-190200051

PARTAGER CE CONTENU :
Back To Top