skip to Main Content
picto-lait

AU CŒUR DU LAIT

Au-delà des solutions apportées par ses médicaments, MSD Santé Animale accompagne la filière lait dans les domaines techniques, de la médecine collective et du développement de nouveaux services. Ce partenariat se concrétise avec Au Cœur Du Lait par la mise à disposition et le partage d’une revue régulière des actualités économiques et techniques.

Les mammites subcliniques dues à des staphylocoques coagulase négative sont responsables d’une élévation des concentrations en cellules somatiques mais n’affectent ni la production ni la composition du lait

L’objectif de cette étude menée au Brésil était d’étudier l’effet d’infections intra-mammaires causées par des staphylocoques coagulase négative (SCN), en tant que groupe ou par espèce, sur la production laitière et la composition du lait (en termes de concentrations en cellules somatiques (CCS) et de taux).

Dans ce but, les auteurs ont enrôlé dans l’étude 21 troupeaux brésiliens, et ce durant une période de suivi de 14 mois. Les vaches de ces troupeaux faisaient l’objet d’un prélèvement aseptique de lait composite (mélange des 4 quartiers), et, en cas de résultat bactériologique positif  en SCN, les vaches concernées étaient alors  soumises dans les 2 semaines suivantes à des prélèvements individuels de lait de quartier, en vue de l’identification des SCN. Lors de ce deuxième prélèvement, la production laitière était enregistrée et la composition du lait décrite (CCS, taux protéique et butyreux). L’identification des différentes espèces de SCN a été réalisée par PCR. Au final, 1242 vaches laitières ont été sélectionnées pour l’étude. Après sélection, 1140 échantillons provenant de 285 vaches ont pu servir à l’étude.

Les principaux résultats sont les suivants (cf tableau):

  • 108 isolats de SCN ont pu être identifiés, avec comme germe le plus prévalent, S. chromogenes
  • 41 paires de quartiers infectés/non infectés par les SCN ont été utilisées pour estimer l’impact sur la production laitière et la composition du lait
  • Seul paramètre modifié lorsqu’infection intra-mammaire par un SCN : la concentration en cellules somatiques qui, alors augmentait, comme attendu ; en revanche, aucune modification du niveau de production ou des taux protéique et butyreux n’a été observée.

201510_ArtScien01

En conclusion

Il ressort, dans les conditions de cette étude, que les infections intra-mammaires causées par des SCN, particulièrement S. chromogenes, sont responsables d’une élévation des concentrations en cellules somatiques du lait mais n’affectent ni la production laitière ni les taux.

Référence:

Résumé Article “Bovine subclinical intramammary infection caused by coagulase-negative staphylococci increases somatic cell count but has no effect on milk yield or composition.”

Tomazi T., Gonçalves J.L., Barreiro J.R., Arcari M.A.A, dos Santos M.V.

Journal of Dairy Science. 2014,98: 3071-3078.

PARTAGER CE CONTENU :
Back To Top