Marché des produits laitiers : amélioration en demi-teinte

Le fort ralentissement de la collecte européenne provoque un assèchement rapide des disponibilités en matière grasse laitière. Les fabrications européennes de beurre reculent nettement au 2nd semestre, de -3% /2015 en juillet et le prix du beurre sur le marché spot s’envole faute de disponibilités. En effet, la demande est vive : les exportations européennes de beurre ont bondi de 33% sur 7 mois à 107 000 t, et l’ensemble des échanges internationaux de beurre a progressé de 10% au 1er semestre 2016.

Au contraire, le marché des protéines laitières se rétablit très doucement, malgré le fléchissement des fabrications. En France, la cotation ATLA de la poudre maigre s’est appréciée de 480 €/t en 5 mois, à 2 130 €/t début octobre. Si les ventes à l’intervention ont été stoppées en septembre, les stocks accumulés depuis fin 2015 atteignaient 350 000 t fin septembre. Par ailleurs, les échanges internationaux de poudre maigre se sont légèrement contractés, de 5% sur les 7 premiers mois de 2016, malgré des cours mondiaux au plus bas, signe d’une demande peu vigoureuse.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser