Marchés des produits laitiers : amélioration en demi-teinte

Le repli de la collecte européenne (-2%/2015 en juin) soulage le marché des ingrédients laitiers. Mais la reprise qui s’amorce est clairement à deux vitesses.

D’un côté, les prix des matières grasses rebondissent vivement tirés par une demande mondiale en hausse. La cotation ATLA du beurre spot a repris 1000 € en 3 mois (+38%) et se situe à présent bien au-dessus des deux années précédentes à pareille époque (+31% /2015 et +17% /2014). Les échanges mondiaux de beurre et de fromages ont progressé de respectivement 4% et 14%. Les stocks européens se résorbent et les opérateurs semblent craindre une pénurie sur la fin d’année.

De l’autre, les cours de la poudre maigre frémissent tout juste. La cotation ATLA a regagné 130 €/t (+8%) entre mai et août mais à 1 780 €/t, elle reste 1,5 à 2 fois inférieure aux niveaux enregistrés entre 2011 et 2014. Les importateurs qui disposent vraisemblablement encore de stocks ne sont pas pressés d’acheter: les échanges mondiaux ont reculé de 9% sur le 1er semestre et les 326 000 t de stock d’intervention et stock aidés vont continuer à peser sur la reprise des cours.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser