Actualités économiques

La marge laitière prise en tenaille entre prix du lait et des intrants

Du fait de la conjonction de l‘envolée des prix des aliments, de l’énergie et des engrais liée à la guerre en Ukraine, l’indice Ipampa continue sa course folle.

La marge MILC restait à un bon niveau en février 2022 ; mais c’était avant la flambée du cours des intrants… En mars, la marge MILC “résistait” bien et se maintenait, l’évolution des produits (+13 €/1 000 litres pour le prix du lait, +7 € pour le prix de vente des réformes) compensant celle des charges (+20 €).

Deux bonnes nouvelles potentielles :

  • l’annonce le 30 mai 2022 par le nouveau Ministre de l’Agriculture Marc FESNEAU d’aides pour compenser le surcoût alimentaire,
  • l’arrêt envisagé du blocus des ports en Ukraine permettant la détente des marchés des céréales.

GP-FR-NON-220600040