Prix du lait : Lent redressement

Le prix du lait payé aux éleveurs français remonte tout doucement. Le prix de base (moyenne nationale) a gagné à peine +20 €/1 000 l en six mois. Il se situerait aux alentours de 305 €/1 000 l en décembre après avoir franchi le cap de 300 € en octobre. Le prix réel moyen incluant les bonus et les pénalités est quant à lui passé de 295 €/1 000 l en juin à 325 €/1 000 l en octobre.

Au 1er  trimestre 2017, le prix de base tous laits confondus pourrait dépasser les 330 €/1 000 l. La remontée du prix du lait est plus nette dans les bassins du Gand Ouest, de Nord-Picardie, de Charente-Poitou et du Sud-ouest où la part du lait transformé en ingrédients laitiers est plus élevée qu’ailleurs. En effet, compte tenu du redressement spectaculaire des cours du beurre, le prix du lait valorisé en beurre et poudre maigre est remonté à 317 €/1 000 l en décembre.

De même, le prix du lait à la production se redresse plus rapidement en Europe du Nord où il avait aussi davantage chuté. L’écart de prix entre France et Allemagne monté jusqu’à 70 €/1 000 l en juin, s’est ainsi résorbé fin 2016 et le prix allemand pourrait surpasser le prix français au 1er trimestre 2017.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser