Actualités économiques

La production française de lait de vache repart à la hausse depuis avril 2021

Le prix bas payé à l’éleveur a expliqué pour une part le recul net des volumes produits sur le début d’année en France : 250.000 litres en moins sur Q1.2021, soit -2. 6% par rapport au même trimestre 2020. La collecte s’est redressée à partir d’avril 2021, avec une augmentation de 0,7 % en avril 2021 et environ 2 % en mai 2021, selon les enquêtes mensuelles réalisées par FranceAgriMer.

Ces évolutions récentes favorables doivent cependant être relativisées du fait des productions réduites en avril et mai 2020 consécutivement aux incitations à la modération formulées par le CNIEL (pour maintenir le prix du lait au début de la crise de la COVID).

A l’instar de la France, la collecte a légèrement rebondi en Allemagne. Elle poursuit sa forte augmentation en Irlande, associée à un prix élevé : 368 € / 1000 litres en mai, soit 62 € de plus qu’en mai 2020 ! A l’opposé aux Pays-Bas, les volumes poursuivent leur baisse malgré un prix de 375 €/1000 litres offert par la laiterie Friesland Campina. Un prix analogue est pratiqué au Danemark, avec une production stable.

Finalement, la collecte dans l’Union Européenne à 27 pays a augmenté de 1.2 % en avril 2021. Le rétablissement progressif des volumes produits en Europe, associé au dynamisme de la collecte en Nouvelle-Zélande et aux Etats-Unis, est plus à même de répondre à la demande internationale, toujours ferme depuis le début d’année.

GP-FR-NON-210600020