skip to Main Content
picto-lait

AU CŒUR DU LAIT

Au-delà des solutions apportées par ses médicaments, MSD Santé Animale accompagne la filière lait dans les domaines techniques, de la médecine collective et du développement de nouveaux services. Ce partenariat se concrétise avec Au Cœur Du Lait par la mise à disposition et le partage d’une revue régulière des actualités économiques et techniques.

Quelle Est La Relation Entre L’âge Au Premier Vêlage Et La Production Laitière En Première Lactation ?

Quelle est la relation entre l’âge au premier vêlage et la production laitière en première lactation ?

L’objectif de cette étude menée aux Pays-Bas était  d’étudier les facteurs de variation de l’âge au premier vêlage et de la production laitière à l’échelle du troupeau (niveau sanitaire, pratiques d’élevages) et à l’échelle de la vache.

Dans ce but, les auteurs ont utilisé les données de 100 troupeaux hollandais recrutés par ailleurs pour étudier, par questionnaire, la diversité des pratiques d’élevages et de distribution du colostrum et du lait. Les facteurs de variation de l’âge au premier vêlage ainsi que de la production laitière en première lactation ont été identifiés à l’aide de modèles statistiques multivariés. Dans un deuxième temps, l’association entre âge au premier vêlage et production laitière a été recherchée, en valeur brute et également en valeur relative (écart pour une génisse donnée de son âge au premier vêlage par rapport à la valeur médiane dans son troupeau).

Il en ressort les résultats principaux suivants :

  • Au final, les données de 87 troupeaux ont été utilisées. Les troupeaux avaient en moyenne 73 vaches [26-170]. L’âge moyen au premier vêlage était de 25,4 mois et la production laitière médiane 305j de la première lactation de 7518 kg (+/- 835).
  • Concernant les facteurs de variation de l’âge au premier vêlage, le fait de ne pas donner de lait écarté (lait à cellules ou résidus de temps d’attente) et d’augmenter de 1 litre par jour la quantité de lait était associée à une probabilité supérieure (p<0,10) de vêlage précoce avant 24 mois. La seule variable significative au seuil de 5% (p<0.05) était le fait d’inséminer plus précocement (de 1 mois par exemple).
  • Concernant les facteurs de variation de la production laitière au premier vêlage, seules 2 variables intervenaient de manière significative: la vaccination des veaux femelles contre le virus respiratoire syncitial bovin (élément favorable à une augmentation de la production) et l’âge médian au premier vêlage.

Lorsque les auteurs ont regardé le lien entre âge au premier vêlage et production, ils ont observé que:

  • De façon absolue, les génisses vêlant à 24 mois produisaient en moyenne 7164 kg (305j) et les génisses vêlant un mois plus tôt produisaient en moyenne environ140kg en moins et les génisses vêlant avant 20 mois jusqu’à 870 kg de moins. Les génisses vêlant à 30 mois produisaient en moyenne 380 kg de plus.
  • De façon relative, en comparaison à la médiane du troupeau auquel elle appartient, une génisse vêlant plus précocement de 1 mois produisait en moyenne 90 kg de moins et presque 350 kg de moins pour un vêlage plus précoce de 4 mois. Les génisses vêlant 5 mois plus tard que l’âge médian de son troupeau produisaient en moyenne 370 kg de plus.

En conclusion

Il ressort dans les conditions de cette étude qu’une insémination précoce, si elle peut assurer un vêlage plus précoce, devra être associée à des pratiques d’élevage assurant un bon développement corporel de la génisse, afin de limiter le risque de diminuer la production laitière en première lactation.

Référence:

Résumé Article “First-calving age and first lactation milk production on Dutch dairy farms.”

Mohd Nor N., Steeneveld W., van Werven T., Mourits M.C.M., Hogeveen H.

Journal of Dairy Science, 2013, (96) :981-992.

PARTAGER CE CONTENU :
Back To Top