Actualités économiques

Restauration (passagère ?) de la marge laitière des éleveurs

prix_lait

La situation géopolitique est à l’origine de la poursuite de la forte hausse de tous les types de charges des élevages laitiers : l’énergie (envolée du cours du gazole), les engrais (produits pour une grande partie en Russie et Ukraine, à partir de gaz) et les aliments achetés.


En conséquence, l’indice IPampa des coûts de production poursuit sa progression, continue depuis mi 2020 et bat record sur record.

Mais la hausse significative du prix du lait, couplée aux cotations élevées des réformes, donne lieu à un redressement de la marge des éleveurs. Cette embellie ne pourrait être que passagère du fait de la flambée attendue du cours des aliments consécutive au conflit en Ukraine, encore peu intégrée dans le prix des concentrés.

GP-FR-NON-220400037